Des îlots colorés dans le paysage chrétien

La Suisse compte aujourd'hui des centaines d'églises de migrants. Les immigrants préfèrent manifestement fonder une nouvelle église plutôt que de rejoindre une communauté suisse existante. Pourquoi donc? Johannes Müller: Quand j'interroge des responsables d'églises africaines, leurs réponses se ressemblent beaucoup. Au début, tous ont essayé de rejoindre une communauté, puis ils ont remarqué un jour que ça ne leur convenait pas vraiment. Quand le nombre d'Africains ...

 

Quelques échos de la fête de l'AGIK «Colors of Worship»

«J'habite en Suisse depuis 18 ans, c'est devenu ma deuxième patrie. Dieu est ce qu'il y a de plus important dans ma vie, et je tiens à pouvoir l'adorer dans la langue dans laquelle j'ai appris à le connaître. Il y a beaucoup d'églises par ici mais elles sont souvent vides. J'aimerais bien que plus de gens viennent de nouveau à l'église en Suisse.» Guerda Schlatter do Nascimento, Brésilienne de 30 ans habitant à Greifensee ZH. «Je suis arrivé en Suisse ...

 

Faciliter l'intégration des réfugiés

Bien souvent, les églises se sentent dépassées quand elles s'occupent des réfugiés. Le Réseau évangélique en Suisse romande (RES) souhaite favoriser l'intégration des réfugiés et outiller les églises pour ce travail. Le Groupe de travail pour la liberté religieuse du RES a créé un service d'assistance pour les victimes de persécution religieuse, le Bureau des affaires d’intégration et de religion (BIR). Les requérants d'asile qui sont persécutés dans leur pays à cause de ...

 

Quand les parents ne croient pas, les jeunes sont désemparés

Est-on conscient du caractère brûlant de l'étude sur les jeunes en France, en Espagne et en Grande Bretagne? Ses constats ne sont peut-être pas applicables sans autre en Suisse et en Allemagne. Plus la situation sociale (qui dépend de l'activité rémunérée des parents) est précaire, plus la marginalisation augmente et plus les jeunes musulmans créent de problèmes. Aucune ville suisse n'a des milliers de jeunes Pakistanais, Turcs ou Marocains traînant dans les rues.