Quand les parents ne croient pas, les jeunes sont désemparés

Est-on conscient du caractère brûlant de l'étude sur les jeunes en France, en Espagne et en Grande Bretagne? Ses constats ne sont peut-être pas applicables sans autre en Suisse et en Allemagne. Plus la situation sociale (qui dépend de l'activité rémunérée des parents) est précaire, plus la marginalisation augmente et plus les jeunes musulmans créent de problèmes. Aucune ville suisse n'a des milliers de jeunes Pakistanais, Turcs ou Marocains traînant dans les rues.